Les méthodes pour réussir son investissement locatif

L’investissement locatif ne s’improvise pas. Elle réclame une étude de faisabilité, une planification et une étude de rentabilité. Comme il s’agit d’un investissement, le but est de gagner une rentabilité. Le but est d’éviter un surendettement. Pour vous accompagner pour les procédures, vous pouvez également solliciter l’aide d’une agence immobilière.

Les raisons d’investir dans l’immobilier locatif

De nos jours, les organismes prêteurs sont plus enclins à octroyer de crédit immobilier quand il est question d’investissement locatif. Les investisseurs sont même encouragés à le faire dans les zones avec une forte hausse de demande de location. L’investissement locatif est un moyen sûr d’augmenter son patrimoine. C’est une solution judicieuse pour assurer l’avenir des descendants.

Si vous avez un bien loué, les revenus de votre retraite sont assurés. En effet, en plus de votre pension retraite, vous percevez un revenu supplémentaire qui vous permet de garder le même niveau de vie à la retraite. Même si vous avez un prêt à rembourser, vos charges restent allégées. Vous pouvez payer les mensualités avec les loyers perçus. Vous avez plus de fonds disponibles pour vous lancer dans vos autres projets.

Si vous investissez dans un bien immobilier neuf, vous bénéficiez d’un avantage fiscal. Avec le dispositif Pinel, vous profiterez d’une réduction d’impôt intéressante. Toutefois, pour en bénéficier, vous devez respecter quelques conditions.

Les astuces pour assurer la rentabilité de son investissement locatif

La réussite de votre projet d’investissement locatif dépend des critères pris en compte au moment de l’achat. Vous pouvez faire des recherches pour déterminer le type de bien le plus demandé en logement locatif. Cependant, l’accompagnement d’un professionnel est plus judicieux.

Le critère le plus important est l’emplacement du bien immobilier. Un bon emplacement permet d’éviter les vacances locatives. Pour vous prémunir de ce principal problème de l’investissement immobilier, privilégiez les régions où la demande est supérieure aux offres. Prenez en compte la disposition du quartier où se trouve le bien. Est-ce qu’il est à proximité des commerces, des établissements scolaires, d’une station de transport en commun, etc.

Outre l’emplacement, analysez au préalable le profil du locataire avec qui vous voulez signer un contrat. Si vous préférez le louer à des étudiants, optez pour un bien situant près des universités. Vous pouvez également cibler les salariés. Ainsi, préférez un bien non loin des entreprises ou dans une zone de situation économique stable.

Le choix du type de bien est également important. Est-ce que vous souhaitez investir dans l’immobilier neuf ou ancien ?

  • Le prix d’un bien ancien est plus accessible. Cependant, vous serez obligé de faire quelques travaux de rénovation pour qu’elle réponde aux normes exigées des biens locatifs. N’oubliez pas d’intégrer les coûts de ces travaux dans votre calcul de rentabilité.
  • Sachez d’ailleurs que l’État encourage les citoyens à acheter de l’immobilier ancien et met à leur disposition de nombreux dispositifs avantageux.
  • Un immeuble neuf vaut plus cher, mais offre une performance et une garantie inégalables. Côté fiscalité, il propose également de nombreux avantages. Un système de plus où vous pouvez réaliser des économies.

Calcul du rendement d’un investissement locatif

Si vous voulez déterminer le rendement de votre investissement locatif, vous devez prendre en compte des charges relatives à la location de votre maison. À part les taxes foncières, vous devez retrancher du loyer annuel, les charges non récupérables sur la location, les dépenses des travaux et d’entretien, les éventuels frais de gestion locative et les frais de la garantie de loyers impayés.

Le prix d’achat retenu pour le calcul du rendement net est le plus souvent alourdi par le coût du crédit immobilier. Pour réussir un investissement locatif, le rendement net doit être inférieur au rendement brut.